Prochaine conférence


 

CONFERENCE DE BERNARD VANDERMERSCH

 

 

DU PÔLE PARANOIÄQUE AU PÔLE SCHIZOPHRENIQUE DES PSYCHOSES

 

 

MERCREDI 20 MARS 2019  20h30

MAISON DES ASSOCIATIONS D'ORLÉANS

 

 

La question de départ est : Pourquoi le moi semble-t-il préservé dans certaines psychoses (les paranoïas) alors qu’il peut être « perdu » selon les mots mêmes des patients dans les schizophrénies ? Le Nom-du-Père intervient-il et comment dans la constitution du Moi ? Dans ce cas pourquoi sa forclusion n’entraîne-t-elle pas ipso facto une atteinte de ce moi ? Dans la tentative de répondre à cette première question je pose une hypothèse sur la structure de l’espace du signifiant dans la paranoïa et dans la schizophrénie. En notant que la topologie du signifiant qu’implique le schéma I de la psychose de Schreber se distingue de celle qu’implique le schéma R (du fantasme névrotique) mais aussi de la propriété saussurienne du signifiant, il s’en déduirait des différences essentielles entre les destins de l’objet a dans la névrose, la schizophrénie et la paranoïa. Restera donc à reprendre la question de la conservation ou non du moi en rapport avec cette différence entre les espaces du signifiant dans la schizophrénie et la paranoïa, si bien sûr, elle est pertinente.

 

Bernard Vandermersch

 

Dernières conférences


Conférence reportée au samedi 22 septembre 2018